PUBLICITE
 

Comores : un safe space homo pour « ne pas mourir socialement »

, par Cyril Castelliti

La criminalisation de l’homosexualité aux Comores pousse les premier.es concerné.es à organiser leur propre « safe space » à domicile. Loin des regards, l’amour entre personnes du même sexe n’est plus un sujet tabou... le temps d’une soirée. (...)

Voir en ligne : https://www.komitid.fr/2019/07/11/c...

PUBLICITE