PUBLICITE
 

En Tunisie, le second tour de la présidentielle laisse peu d’espoir aux personnes LGBT+

, par Romain Vallet

Le second tour de l’élection présidentielle tunisienne, dimanche 13 octobre, verra s’affronter deux candidats non-issus du sérail politique traditionnel. Aucun des deux ne s’est publiquement engagé à dépénaliser l’homosexualité. Lire la suite (...)

Voir en ligne : https://www.komitid.fr/2019/10/10/t...

PUBLICITE