PUBLICITE
 

Harcèlement scolaire : l'Assemblée débat d'une sanction pénale

, par Nicolas Scheffer

Une proposition de loi veut faire du harcèlement scolaire un délit spécifique, passible de 3 à 10 ans d’emprisonnement selon la gravité de ses conséquences. Son auteur le député Erwan Balanant indique à TÊTU vouloir ainsi "définir un interdit sociétal". Depuis 2019, la loi reconnaît symboliquement aux (...)

Voir en ligne : https://tetu.com/2021/11/25/non-har...

PUBLICITE